Streaming, ton univers (im)pitoyable…

Ce qui va suivre ne sera peut-être pas aussi corrosif que le titre le laisse entendre… Quoique. Après ces trois premiers mois de stream, Il y a certaines choses à mettre au point. Vu qu’on me pose depuis un petit moment quelques questions par rapport à ce que je fais, et qu’il m’arrive souvent de parler de streaming sur les réseaux sociaux par petites touches, autant rassembler les deux ici! Ce sera bien évidemment subjectif, mais on va essayer de rester dans un cadre sain et intelligent. Autant que possible.

Pour résumer la suite et rendre le tout plus compréhensible, on va prendre les problématiques et les cas gênants un par un plutôt que de pondre un énorme pavé indigeste. Enfin bref, commençons!

 

O’Gaming et le Road to Poutre : pas d’autre choix!

Certains m’accuseront peut-être de faire un procès à décharge en lisant ce qui va suivre, mais tant pis. Toujours est-il que le modèle économique d’une Web TV comme OG, basé en grande partie sur les revenus publicitaires et n’ayant pas d’investisseurs au-dessus d’eux pour les couvrir… Bah c’est naze. Et le problème ne vient pas seulement des utilisateurs d’AdBlock, c’est le système dans son ensemble qui n’est pas viable pour une entreprise. Il faut donc trouver autre chose pour faire tourner une activité, payer des locaux et surtout, les personnes qui bossent dedans.

sc2_subladd_road2poutre_ogtv

Un aperçu de ce que propose O’Gaming par palier atteint.

 

Du coup, se diriger vers un système ou les subscribers ont des vrais avantages (parce que pour moi, avoir trois icônes en bonus pour 5$, j’appelle ça une excuse), et en mettant des vraies choses en places pour inciter les gens à s’abonner, je suis pour. Après, le fait que des gens ait protesté pour certains points comme le slowmode de 3 minutes sur le chat pour les non-subs peut se défendre, la preuve, il est passé à 1 minute seulement. Enfin, les paliers de subs qui ont été mis en place ont l’air d’être assez sympas, même si n’étant pas moi-même joueur de SC2 je ne peux pas vraiment juger plus que ça. Toujours est-il que ce genre de boite, comme d’autres sur Internet, a un besoin VITAL de changer de modèle économique. Gamekult a lancé une mini-révolution dans le journalisme JV Web, en partant du fait qu’au-delà du contenu, la qualité a un prix. Pourquoi O’Gaming ne pourrait-il pas faire la même chose? L’important n’est pas de passer sur un modèle payant, mais que faute d’investisseurs supérieurs, il puisse y avoir une relation de confiance entre ce genre de structure et son public. L’initiative est saluable, voyons maintenant ce que ça va donner.

 

Helenalive : arrêtez tout!

N’y allons pas par quatre chemins : ce genre de chaîne Twitch et le spectacle qu’elle propose sont une honte. Ce n’est pas la seule de ce genre, mais là, on arrive quand même au niveau 9000+ de la bêtise humaine et de la putasserie.

Vous ne connaissez pas ce genre de chaîne, petits veinards que vous êtes? Voilà le topo : prenez une fille avec une capacité pulmonaire suffisamment développée, et mettez-la sur Twitch. Ensuite, faites-la jouer à un jeu suffisamment populaire (dans une écrasante majorité des cas, c’est League of Legends), et attendez que les trolls de quatrième division et autres queutards viennent se repaître, au choix de son décolleté ou de son absence d’intelligence (et d’amour propre). Enfin, mettez TwitchAlerts sur la chaîne en question pour que les dons apparaissent en direct sur le stream, avec une mention spéciale en mettant un synthétiseur vocal pour lire les « commentaires » qui vont avec les dons, des insultes ou du spam dans 100% des cas. Ça y’est, c’est prêt, vous n’avez plus qu’à attendre que les dollars pleuvent autant que les marques d’un relatif respect envers votre pitoyable pouffiasse prête à tout pour se faire du fric sans savoir quoi faire de ses dix manches à couilles streameuse adorée.

hqdefault

Ce qu’il ne faut pas faire : leçon 1.

Mais le problème ne vient pas seulement de ce genre de personne peu recommandable, mais d’un groupe de personnes beaucoup plus important, à savoir les idiots qui entretiennent ce système. Et par « entretenir », je devrais plutôt dire « rendre très lucratif », vu les chiffres et l’avalanche d’insultes payantes qui pleuvent sur ce genre de stream, soit entre 10000 et 20000 viewers en simultané. Soit plus que bon nombre de compétitions ou de streamers infiniment plus intéressants. Tout ça pour voir la biatch la plus superficielle de l’univers proposer un contenu totalement inintéressant et l’abreuver d’insultes surtaxées comme un SMS de Secret Story. Chose qu’elle souhaite ardemment, puisque c’est très certainement son gagne-pain. Franchement, si vous êtes l’un d’entre eux, j’ai une question pour vous : vous n’avez rien d’autre à foutre? Ou plutôt, ça ne vous fait rien de vous faire pigeonner par une idiote que vous entretenez par votre argent? Ainsi que par votre envie de vous énerver « gratuitement » sur quelqu’un qui n’attend que ça?

Bref, ça me dégoûte au plus haut point. Pas seulement par rapport au fait d’être un petit streamer qui n’a jamais dépassé les 10 viewers en même temps, mais parce que même en tant que simple être humain, ça me répugne. Il y a sur Twitch et Hitbox (et bientôt Youtube Gaming) des centaines voire des milliers de personnes qui sont suffisamment consciencieuses et scrupuleuses pour proposer du contenu intéressant, sans rien demander et qui n’ont pas besoin d’autre gratitude que de voir quelques habitués sur le chat et de parler de tout et de rien dans une bonne ambiance. Et accessoirement, qui pourraient très bien stream du LoL ou Hearthstone pour avoir des plus de visibilité, mais qui aiment avant tout ce qu’ils font. Soutenez-les eux, et pas elle!

 

Les dons sur Twitch : ni vu ni connu!

À partir de maintenant, cet article va devenir un peu plus personnel par rapport à ce que je produis sur le site susnommé. Et le sujet des dons PayPal pour les streamers fait aussi parti de ceux qui me gênent.

Je ne remets pas en cause leur existence, chacun ayant le droit de faire ce qu’il veut de son argent où de donner la possibilité d’en recevoir. Mais pour moi, c’est la porte ouverte à beaucoup de dérives. Je tiens énormément au rapport de confiance entre les streamers, qu’ils soient amateurs ou professionnels, et leurs audiences. Et la justification du « Les dons serviront à faire avancer la technique et le matériel du stream », ça ne tient plus.

Déjà, le faire de faire apparaître les dons en direct, j’aime pas ça. Honnêtement, en dehors d’un événement comme les Games Done Quick où c’est clairement pour la bonne cause, je ne trouve pas ça sain. Que le streamer voit passer le don en direct et remercie le donateur (sans préciser la somme donnée) je trouve ça cool, mais faire passer discrètement la générosité en gueguerre pour savoir qui donnera le plus, non. Et quand on arrive à des extrêmes comme la partie précédente de cet article, ou quand les dons deviennent un salaire déguisé, on a passé le point de non-retour depuis un bon moment… Enfin bref, revenons sur l’objectif de ces derniers.

Je vais me prendre comme exemple. Pour l’instant, je streame uniquement des jeux Retro ou offline, avec une configuration matérielle et une connexion Internet qui tient la route pour l’usage que j’en fait. Je pourrais tout à fait évoquer une possible envie de gonfler mon PC pour diffuser du Heroes ou du Dark Souls en 1080p, mais je n’ai pas encore accès à la fibre. Tout comme je pourrais demander des dons pour me financer la fibre ou une clé 4G, mais je ne streame que des jeux où le flux actuel en 540 ou 720p est déjà largement confortable, pour moi comme pour ceux qui regardent le live. En somme, ce que j’ai me suffit, donc je n’ai pas besoin de dons. Je n’exclus pas de les rendre possibles pour ceux qui souhaiteraient vraiment me remercier, mais dans ce cas les choses se passeraient comme je l’évoque plus haut.

Et si jamais je sollicitais les dons pour un projet lié au streaming, ce ne serait pas avant d’avoir un chiffre exact du coût, chiffre qui serait d’ailleurs explicitement indiqué sur la chaîne. Voilà en gros ma vision par rapport aux donations, ça me semble intéressant de l’exposer car c’est un point auquel on pense rarement quand on donne, mais beaucoup plus quand on peut (ou veut, pour certains) en recevoir.

 

Je suis désolé si ces gros pavés sont indigestes à la lecture, mais ce sont des choses qui me tiennent pas mal à cœur. J’aurais d’ailleurs pu en faire plus pour parler d’autres sujets (l’affaire Remilia, notamment), mais ce serait quelque chose qui n’aurait sa place que dans son propre article. J’aurais juste un dernier conseil, si tant est que je puisse vous le donner : faites preuve de bon sens. Le fait d’être sur Internet et de parler de jeu vidéo ne change rien ni à la vie d’une entreprise, ni à la bonne/mauvaise foi des gens. Comme on dit, Internet ne rend pas intelligent : il montre juste la stupidité des gens.

Sur ce je vous laisse, des bisous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s